Le mépris ça suffit !

Les signes de mépris de la part de l’Etat depuis 2003 pour la langue occitane et la diversité linguistique se succèdent et se multiplient. Mépriser une langue c’est mépriser les citoyens qui la portent et revendiquent cet attachement, c’est mesurer la valeur de 12 siècles de culture à l’aune de la crispation centraliste.                                                    

Devant cet état de fait il faut entamer une action pacifique et citoyenne en faveur de la dignité de la langue occitane et langues minoritaires en général.

Elus, associations, personnalités, tous, citoyens, contribuables, occitans de souche ou d’adoption, porteurs de toutes les langues et cultures qui forment la diversité républicaine nous devons nous mobiliser pour remplacer ce processus réducteur et liquidateur par une véritable politique linguistique de valorisation et transmission des langues et cultures régionales par l’enseignement.